Les archives du Forum Catholique
Forum | Documents | Liens | Q.F.P. | Oremus

Les archives du Forum Catholique

JUILLET 2003 A MARS 2011

Retour à la liste des messages | Rechercher

Afficher le fil complet

Le Message Imprimer
Auteur : Louis-Hubert Remy
Sujet : L'abbé de Jorna
Date : 2005-09-03 10:17:47

Quand pour un poste aussi important que Directeur de Séminaire,
les supèrieurs se trompent !

Réflexions de 1994, à la demande d'une autorité de la Tradition, suite à la nomination de l'abbé de Jorna comme successeur de l'abbé Aulagnier :


REFLEXIONS SUR LE PROJET DE NOMINATION DE MR L'ABBE DE JORNA A LA SUCCESSION DE MR L'ABBE AULAGNIER.

1° Etat de la France au départ de Mr l'abbé Aulagnier.

Pour les personnes de mon âge qui ont vécu la période précédant le Concile et la période de la crise conciliaire, l'état du clergé traditionaliste en 1994 rappelle étrangement celui des prêtres de 1960. Ce ne sera pas un étonnement pour ceux qui ont remarqué que former un clergé comme avant le Concile, était très insuffisant, puisque ce clergé de la période d'après-guerre n'a pas tenu devant l'épreuve conciliaire. De même, ne parler que du combat de la Sainte Messe était très insuffisant, puisque tous les prêtres de 1960, qui célébraient tous la Sainte Messe n'ont pas tenu.

Il fallait remonter à une formation plus stricte et plus complète, s'appuyant sur les Maîtres Anti-Libéraux que furent Pie IX, Saint Pie X. le Cardinal Pie, etc... Faute de cette formation intellectuelle doctrinale et ascétique, nous nous retrouvons avec un clergé peu différent de celui des années 60.

Il semble que ce qui définit le mieux notre époque, est ce passage des visions de Catherine Emmerich relaté dans le livre de Mgr Delassus : La Mission Posthume de Sainte Jeanne d'Arc pages 502 et 503 : ..."Cette restauration sera entreprise par le clergé et les bons fidèles dès avant la déroute de la franc-maçonnerie, mais alors avec "peu de zèle". Ces prêtres et ces fidèles lui semblaient n'avoir ni confiance, ni ardeur, ni méthode. Ils travaillaient comme s'ils ignoraient complètement de quoi il s'agissait, et c'était déplorable".

C'est ce que nous voyons en France. On n'a pas formé les prêtres. D'une façon générale on a mis presque partout des libéraux et on a combattu les anti-libéraux. Un certain esprit mondain, très éloigné d'un véritable esprit chrétien inspire tout notre milieu. On a cherché à faire nombre, sans pour autant former une véritable élite chrétienne. On s'est plus attaché au "qu'en dira-t-on ?" qu'au "qu'en dira Dieu ?" Les problèmes restent.

Que ce soit dans certains prieurés où le comportement privé ou doctrinal de certains prêtres est scandaleux,
que ce soit dans les écoles qui ne donnent plus de vocations (ou celles qui aboutissent tiennent plus des familles que des écoles),
que ce soit dans ces écoles une formation plus matérialiste que chrétienne,
que ce soit au niveau des jeunes une formation trop courte pour les amener à supporter les épreuves prévisibles à venir,
que ce soit cette habitude d'ironie et de moquerie que l'on voit partout,
que ce soit un certain orgueil général ou une satisfaction béate,
que ce soit une méconnaissance grave de l'ennemi qui en a profité pour introduire ses idées et ses hommes,
que ce soit une indiscipline latente,
que ce soit des divisions entretenues par une déformation doctrinale,
que ce soit une recherche continuelle d'une vie chrétienne fondée sur les consolations,
que ce soit des initiatives dangereuses et inconséquentes qui peuvent engendrer de dures désillusions, etc... l'héritage s'annonce très délicat.

2° Que faire?

Tout d'abord arrêter d'encenser l'auteur de ces 15 ans de bilan, puis l'éloigner le plus loin possible pour éviter qu'il continue ses bêtises. Enfin, faire un vrai bilan sans se cacher les difficultés à résoudre pour essayer de sauver ce qui peut l'être.
Il est évident que l'homme qui aura cette responsabilité devra avoir fait preuve de discernement, avoir une bonne connaissance des hommes, un bon jugement des situations, une autorité indiscutable, une vie intérieure éprouvée, sachant ce qu'est la part de Dieu et ce qu'est la part des hommes dans toute entreprise humaine, ayant une grande prudence surnaturelle, une grande fermeté jointe à une grande douceur, une habitude du combat naturel et surnaturel, une bonne connaissance de l'ennemi, un grand équilibre psychologique, etc ... En un mot un saint. Cet homme existe-t-il ? A ma connaissance oui.

3° L'abbé de Jorna.

Répond il aux critères définis plus haut ? Certainement pas.
Et le nommer à un tel poste, c'est aller à l'échec. A un échec rapide. Il me semble fragile et devrait rapidement montrer ses limites. Tiendra-t-il 12 mois ? Professeur, a-t-il dirigé des hommes ? A-t-il un bon jugement (éprouvé) sur les hommes et les événements ? Connaît-il bien l'ennemi présent ? Cassant, rigide, saura-t-il éviter la casse ? Il parait ferme, mais saura-t-il manœuvrer pour imposer de bonnes solutions ? A-t-il fait un rapport sur sa vision de l'état de la Tradition, et sur un plan de travail dans les 2 et 5 ans à venir ? ou allons nous continuer à faire n'importe quoi... en attendant la catastrophe ?
Autant de questions graves qui méritent un examen attentif, fouillé, précis, complet, prudent, sans se cacher les réali-tés, sans peur et sans reproches.
Une décision a été prise : le départ de l'Abbé Aulagnier. Enfin ! Mais pour la suite il semble qu'il y ait encore à bien réfléchir.

Ces réflexions ont été écrites dans ce but pour qu'enfin, au plus tôt, ADVENIAT REGNUM TUUM.
Louis-Hubert REMY

Et après cet échec on l'a nommé Directeur du Séminaire d'Econe !!!



La discussion

 FSSPX : le terrible témoignage, de Taedium [2005-09-03 08:07:53]
      Mamma Mia ! , de Glycera [2005-09-03 08:28:37]
      La conférence d'un déterminisme déguisé, de Taedium [2005-09-03 08:40:45]
          L'abbé de Jorna, de Louis-Hubert Remy [2005-09-03 10:17:47]
          Directeur de séminaire ? Vraiment ?, de Nahum [2005-09-03 20:34:25]
      Remerciements, de C. Saxius Aquator [2005-09-03 17:53:32]
      [réponse], de croisé81 [2005-09-03 18:27:10]
      Et Dieu dans tout ça ?, de Dodom [2005-09-03 19:17:08]
      les trois tamis, de Adso [2005-09-05 09:39:51]
          de l'usage parcimonieux des tamis, de Accipiter [2005-09-05 10:30:59]