Les archives du Forum Catholique
Forum | Documents | Liens | Q.F.P. | Oremus

Les archives du Forum Catholique

JUILLET 2003 A MARS 2011

Retour à la liste des messages | Rechercher

Afficher le fil complet

Le Message Imprimer
Auteur : JVJ
Sujet : Des catholiques orléanais morts dans les années 70 viennent encore de sortir des glaces : cardiaque s'abstenir
Date : 2010-03-06 10:25:01

Le prétendu réchauffement climatique aurait franchement un mauvais côté. Celui de nous servir de vieux plats réchauffés...

Ma boîte-aux-lettres hier.
Val'Ac' qui ne dit rien cette fois de faux sur le "courant" nantiste mais un excellent article de l'excellent Laurent Dandrieu, pleine page, qui relaie Mgr Dubost et les saccages de nos églises, les profanations des hosties, le mutisme des ministres prompts à parler en d'autres occasions.
Et puis, parmi la pub, un OVNI.

Adeptes de la méthode coué, des catholiques du diocèse d’Orléans viennent de pondre (cf. la Une avec un nid et quatre œufs) le dernier numéro de « Le Renouveau ». Appréciez le sous-titre qui se veut passe-partout pour laisser le doute dans la boîte-aux-lettres : « Des Chrétiens du Loiret à votre rencontre ». Ils n’ont pas totalement tort car sur les 16 pages, écoutez !
Il faut chercher dans les pages qu’il s’agit d’un bulletin interparoissial d’une association domiciliée à Gien.

Pour le niveau culturel et « sociétal » (sic, le mot n’est pas écrit mais ça sent le magazine qui ne rend pas mal à la tête) : p. 14 sur l’association italienne Slow food connue à Montargis (« redonner une dignité culturelle aux communautés locales de paysans, bergers, pêcheurs, artisans ». Le point positif à mes yeux, ils ont osé dire qu’il y a eu du porc noir de Bigorre à table, contrebalancé par les dattes du Maroc et les amendes d’Ouzbékistan…)
Je vous épargne les commentaires subjectifs sur la mise en page, le choix des couleurs et des photos de fleurs façon livret-de-chant-pour-enterrement-sans-messe ou carte-de-condoléances-de-supermarché, la Une avec un nid et des œufs, le texte d’un pauvre prêtre du coin en quatrième de couverture commençant par « Remonter le moral ! » et évoquant « le grand ami (qui) peut renverser les situations » (i.e. le Christ, si j’ai bien compris)…

Le seul truc valable pour ma pomme d’historien, la notice nécrologique d’un prêtre mort l’an dernier (p. 12). 60 ans de sacerdoce, c’est beau. Le reste servira aux thèses qui auront le courage de se lancer dans ce genre de source, et je souhaite d’avance bon courage… L’auteur de la page nous rappelle en revanche que le défunt fut vicaire général puis épiscopal (cursus bizarre) de Mgr Riobé (hum hum), « engagé sur tous les fronts, par exemple pour le soutien aux étrangers sans papiers, il a participé à l’ASTI et, avec les membres de son éuqipe Mission de France, à la création des cercles de silence à Orléans ».Là, ça se corce un peu… Ne me dîtes pas que ce texte n’est pas destiné à usage interne pour se faire plaisir. Ma voisine sans doute éloignée de l’Eglise depuis des décennies n’y comprend rien et dans tous les cas, ne lira pas… Pour grandir dans la Foi, vous avez dans un encadré et en caractère rouge sa profession de foi écrite à l’AG de la Mission de France en 1997 : « Je crois en Dieu qui croit en l’homme (…) l’écart social n’est pas une fatalité (…) Nous pouvons travailler à une terre plus fraternelle ». Là, on se moque un peu du monde. Qui s’amuse à sortir ce genre de vieille lune ? Il fallait vraiment tenir à jour ses archives…
Page 13 ? Va-t-on respirer ? Une dame souriante qui se tient la nuque, a buché sur « Etes-vous Français ? ». Pas très futée, elle avoue son univers mental : « Dans les années 80, un slogan était de mise : ‘Notre village, c’est la planète’ ». Ces derniers mots sont en gras ! Cela respire le CCFD ou je ne sais quoi. « Au fil du temps, notre pays est devenu multiracial, et cela est une richesse. Nous avons la possibilité de nous enrichir de la culture et des coutumes des autres pays » Etc. Comme la dame veut montrer qu’elle est cultivée, il est question des Gaulois, des Romains, des Francs, des Wisigoths. Pas vu les noms des abbés de Saint-Benoit (pub au bas de la page pour la libraire des moines), pas Jeanne d’Arc, pas de saints,…
Il me semble que Vatican II a demandé aux clercs de se calmer avec de la politique pure et dure. Cette dame ferait bien d’en faire autant. Imagine-t-on un texte symétriquement opposé ?
Vous pensez que le cirque va s’arrêter en reculant ?
P. 11 : pleine page sur Calvin, ancien étudiant orléanais qui a désormais sa statue devant le temple de la ville, qui « fut un grand croyant (…) lutte contre le luxe et le chômage, crée des emplois ». Je vous épargne le reste et je ne suis pas calé sur le protestantisme.
P. 10, après j’arrête.
Les figures disparues en 2009 par le même bonhomme de la p. 11.
Antoine Wenger, assomptionniste de La Croix, le chroniqueur « remarquable » de Vatican II.
Mamadou Dia, ancien premier ministre du Sénégal (fondamental de le savoir…)
Albert Camus (pas mort en 2009 mais pas grave, l’essentiel est de rappeler qu’il alarma sur la pauvreté des campagnes algériennes, « sa morale n’était pas très éloignée de la morale chrétienne (…) estime de la population algérienne, arabe ou kabyle ». Là il faut que je vous décrypte : lesdites populations sont très représentées dans le Loiret, et le bonhomme croit que ces personnes vont lire le truc et se sentir « interpellée au niveau du vécu » ! Si j’étais pro-Camus, je n’apprécierais pas la récupération. Et je n’ai pas de chance car il est rare que les parents de mes élèves écrivent un mot dans leur carnet et la moitié au moins ne parle pas français. On notera qu’il n’y a aucun écrivain à rattacher à la Turquie ou la Bosnie.)
Lévi-Strauss, pour nous montrer que l’auteur connaît la locution « grand ethnologue ». Il valait mieux parler d’ailleurs d’anthropologue, mais passons.
Et ??? Jean Cardonnel « le dominicain progressiste ». Les autres op, réactionnaires en diable, apprécieront !
In extinso :
« Entré depuis logntemps chez les Frères prêcheurs, c’est-à-dire Dominicains (O.P. = Ordre des Prêcheurs). C’était un religieux très audacieux, très engagé, dans la tendance progressiste et quelque peu révolutionnaire, il avait une grande audience chez unc ertain nombre de chrétiens, mais aussi quelques difficultés avec ses supérieurs religieux ».
De l’art de parler de quelqu’un qui était ultra-marginalisé chez les dominicains, et même vidé de son couvent (et pour énerver des op, il faut le faire), et de faire croire qu’on avait là un grand, un méga, un hyper, un super. Cela ne vous rappelle personne ?
Le bienheureux Hyacinthe-Marie Cormier (+1916), maître général des dominicains, né à Orléans, appréciera. Vous pensez qu’il ne vaudrait pas mieux parler de lui !
Le seul homme à la rigueur qui pourrait apparaître dans un truc soi-disant catholique est effectivement le Professeur Pierre Chaunu. Il aurait d’ailleurs étrillé la dame qui revisite l’histoire de France multiracialement parlant. Chaunu est dit proche des catholiques « parce que fidèle à la vraie tradition de la Réforme qui est un retour à la source de la Parole de Dieu ». Pas un mot sur son combat pour une démographie française et contre l’avortement. Vous pensez bien !
Il y a de la retape pour « la catéchèse du dimanche » par une « coordinatrice de la catéchèse » « pour un temps de catéchèse un peu différent ». Différent de quoi ??!!. « Catéchisme » doit avoir été aboli par Vatican II… Ils vont dans les églises et découvrent les richesses artistiques, les saints patrons pendant la messe (sic, les enfants n’ont pas besoin de la messe ?), bon point. Mais il est question de gestes, de dialogue, de jeux de panneaux, de se détendre, de préparer des processions et des interventions… Ma fille n’ira pas au caté pour se détendre, pour dialoguer (vous devinez dans quel sens va le dialogue : « toi t’es pour le préservatif ou le mariage des prêtres ? ») ou pour intervenir durant la messe. Ma fille ira donc dans l’église orléanaise desservie par deux (jeunes) prêtres diocésains à la demande de Mgr Fort.
Une page sur « habitat et humanisme » (pas forcément contre mais bon), une autre « agir pour l’avenir » (développer le Mali. Allez leur expliquer la moitié du PIB vient de l’aide des expatriés en Europe et surtout la France ! Donc encore plus d’émigration vers la France enrichira le Malin, je raisonne en géographe froid. Tant que le Mali ne sera pas une démocratie et que les structures familiales seront ce qu’elles sont.), autre page sur… « la crise en Afrique, un exemple : le Bénin ». Encore !!! Parlerait-il du grand cardinal Gantin ? Ben non, c’est lui qui tança Mgr Gaillot (je ne pense qu’ils voient jusque-là, j’ai mauvais esprit). Je ne lis pas ce truc mais je vois seulement en conclusion qu’il faut une « solidarité internationale ». Là, j’ai compris. Si cela ne va pas, la faute aux anciens colonisés qui ont une dette éternelle. Dois-je envoyer un exemplaire de la thèse de feu le grand Professeur Jacques Marseille pour lequel la colonisation coûta plus cher qu’autre chose et freina l’économie française (pour dire vite ?). Peut-être que l’article fait état des méchants colons venus avec leurs prêtres ?!
Page d’à côté : « les enfants du désert ». Mauritanie. Autre pays musulman avec le Mali, autre plaisante démocratie.
Vais-je respirer p. 3 avec l’éditorial du prêtre sans prédicat (prénom et nom mais je suppose que la croix en bois autour du col indique le sacerdoce presbytéral. Est-ce même le curé ou je ne sais quel porteur de titre ecclésiologique bizarroïde ?). Titre ? « Solidarité durable ».
Désolé, je suis malhonnête et je ne lirai pas.
A part la photo de mon évêque en avant-dernière page au sujet du denier du culte, difficile de dire si ce sont des protestants avec leurs chapelles différentes et nombreuses ici, des agnostiques, une succursale du PS-PCF, des schismatiques avec leurs chapelles, des hétérodoxes, …
Je suis désolé de ne pas écouter l’appel de mon évêque que j’apprécie beaucoup et qui un bon Pasteur, mais je ne donnerai pas un sou à ce papier ni pour financer ce système, payer le carburant à des laïcs qui font de l’animation au lieu du catéchisme, etc. Je sais bien que cela pénalise le salaire des prêtres et les séminaristes, mais payons-les en priorité, les autres attendrons. Les laïcs qui se souviennent encore de Cardonnel, nous pondent un bulletin aussi lamentable et font des cercles de silence sur la principale place d’Orléans ? Qu’ils fassent silence et apprennent la pauvreté, cela les rapprochera de ma Roumanié chérie, des maliens et des kabyles (dont des chrétiens persécutés je sais).
Est-ce que je lis chaque page des prospectus de ma boîte-aux-lettres pour juger que je ne suis pas concerné par ce machin ? La prochaine fois, poubelle.
J’ai cela dit honte d’être associé à cela. Je n’apprécierais pas davantage un bulletin qui appellerait à voter pour le parti qui va recevoir mon bulletin. Mais rien sur Benoît XVI, rien sur l’histoire diocésaine, rien sur les chrétiens persécutés. Non, Slow food ! Faut de l’exotisme et faire pleurer dans les chaumières, faut du progrès et du multiracial. Pour faire du multiculturel, il faut de la culture. Ce machin n’en a pas sous les apparences. Une personne sortie de l’école à 12 ans n’y trouvera rien pour sa foi, un collègue athée et même de gauche verra le niveau et ne lira pas trois secondes ces feuilles.
Eric Zemmour a très malicieusement dit récemment ou peu près : "Thuram veut une société française postraciale et multiculturelle, je crois qu'il participe de la société française multiraciale et postculturelle !" Très spirituel cet homme même si, ici hélas pour deux ou trois, sa judéïté (dans laquelle je ne l'enferme pas pour le définir !) doit donner des boutons. Ecoutez-le en ligne sur la chaîne Histoire au sujet de Pie XII par exemple, c'est une honnête vulgarisation avec un professeur français à l'U du Latran, le bon Gérard Leclerc... et le pitoyable Odon Vallet (l'histoire-religieuse-pour-les-nuls).

Ceux qui se sont emparés de ce bulletin comme dans la plupart des paroisses, manipulent l’Eglise comme je ne le ferais pas moi-même. Ils sont restés dans les années 50-80. La Mission, la JOC, la JAC, Ensemble, Avenir, gnagnagna.

Bon, il y a aussi une page sur une sœur qui revient de Roumanie (pas lu), deux pages sur un jeune prêtre en chasuble. Je n’ai pas lu mais cet abbé m’a l’air solide et… a une tête très catholique pour reprendre une expression revenue au goût du jour.

Mgr Fort, solide, doux et pieux évêque, n’est pour rien à cela. Il ne peut se trouver derrière chaque plume et ne peut compter sur moi et d’autres qui avons d’autres chats à fouetter que de remplir ces fascicules. Les catholiques ne sont pas embrigadés mais parfois cela leur ferait du bien. L’abonnement annuel coûte 5 euros soit cinq croissants. J’ai choisi entre deux maux.
J’imagine que ces bonnes gens veulent sauver la planète ! Qu’ils arrêtent de gâcher des arbres.

Finalement, ce n’est pas plus mal que « catholique apostolique romain » n’apparaisse pas dans ces pages. Je n’ai rien à voir avec cela, du moins, vous comprenez ce que j’entends par là. Mon évêque me dirait de tempérer et d’y apporter ma touche. Je sais. Ce n’est pas dit que l’accueil serait agréable, cela ferait baisser la moyenne d’âge (j’adore les vieux, ce n’est pas le problème et je ne suis pas jeuniste). Mais franchement, pas de temps à perdre.

Jeudi soir, dans un bistrot important de la principale place d’Orléans, un directeur de recherches au CNRS (de l’une des principales collections d’histoire des ordres religieux), chantre de la paroisse ED et très libre politiquement (j’ajoute et c’est tant mieux, i.e. il ne cache pas voter pour le principal parti de gauche) présentait son nouveau livre sur les bénédictins. Un livre d’his-to-ri-en. Soirée ouverte à tous (trop tardive pour un jeune père de famille) organisée par la paroisse ED.
Ce n’est pas que question de niveau d’étude. Il y a des docteurs abrutis et le curé d’Ars est le merveilleux contre-exemple. Feu mon grand-père n’avait pas fait d’études, mais il pouvait expliquer tout ce qui se trouvait dans son église et lire la présence de Dieu dans la nature et les ruines d’une abbaye pour ses petits-enfants les moins sourds.

Cardonnel, Calvin, Mgr Riobé, Mission de France (pas trop de "Vatican II" à toutes les sauces dans ce bulletin cela dit)
Saint Euverte, saint Aignan !

PS 1. OVNI : Objet Vide Non-Identifiable (sur le moment)

PS 2. Vous me direz que l'actualité récente a montré qu'un prêtre en soutane qui se croit très malin peut aussi écrire des choses aberrantes (Vatican II a toutes les sauces ! la tempête de dimanche aussi est dûe à Vatican II je crois) mais qui feront plaisir à ceux qui sont hors de l'Eglise, mais pas à l'enfant prodige. A moins qu'il ne s'agisse d'un rideau de fumée pour ne pas mécontenter les laïcs les plus sectaires et droits dans leurs bottes avant de les convertir... Je connais des prêtres en chemise qui valent cent fois plus sous tous les aspects.


La discussion

 Des catholiques orléanais morts dans les années  [...], de JVJ [2010-03-06 10:25:01]
      Quand le site du Diocèse d'Orléans roule pour le [...], de vistemboir2 [2010-03-06 12:40:10]
          inouï !, de JVJ [2010-03-06 13:10:55]
          inouï !, de Cléophas [2010-03-06 13:44:04]