Pour répondre à la question des évêques
cmerlot -  2011-03-10 11:51:14

Pour répondre à la question des évêques

Rome ne pourra plus refuser cette fois-ci à moins de vouloir recommencer le même cycle d’excommunication etc … on repart à la case zéro et risque de se priver d’une force d’évangélisation montante, dynamique et généreuse, la FSSPX a le vent en poupe selon plusieurs sources des nombres de plus en plus importants de prêtres (pas que la trentaine d’Italie …) sympathisent et discutent avec elle, même des évêques mènent actuellement le combat avec la FSSPX, par exemple contre l’avortement. Rome court un assez grand risque en refusant car cela créera définitivement une séparation assez préjudiciable et aux conséquences certainement dommageables. Il est du ressort de Benoit XVI de prendre une décision courageuse et on ne peut que prier pour qu’il souhaite l’unité des catholiques ce qui est son rôle de leader, il en a d’ailleurs la responsabilité pleine et entière et personne d’autre que lui ne connaît si bien le dossier. Le fera-t-il Dieu seul le sait mais en attendant il faut bien que la Fraternité fasse son travail de défenseur de la foi et des valeurs catholiques avant qu’elles ne disparaissent totalement. Seule elle mène le combat et prend tous les coups et critiques mais la vérité est à ce prix et ce malgré bien des souffrances, d’ailleurs toute traversée du désert n’a-t-elle pas une fin alors espérons que ce soit pour des jours meilleurs pour tous ceux qui se disent catholiques et en vivent les valeurs. En tout cas un grand coup de chapeau pour ce qu’écrit l’Abbé de Cacqueray c’est simple et limpide et devrait être bien lu, relu et médité. Il faut bien comprendre le combat de Mgr Lefebvre et ce non à travers les caricatures que l’on en fait, tout est basé sur la Sainte Messe, la bonne formation des prêtres et se débarrasser de l’idéologie libérale qui met sur le même pied la vérité et l’erreur. Dieu est premier et non l’homme qui doit se soumettre à la loi divine mais malheureusement l’homme de nos jours se prend pour un petit Dieu et sa conscience fait la pluie et le beau temps. Ce combat il ne peut mourir car la religion de l’homme ne doit pas remplacer la religion de Dieu- Dieu premier, sois continuons le combat pour le bien de tous les catholiques UDP