Dénoncer l'erreur ou annoncer la Vérité?
Marc B. -  2008-08-30 15:26:42

Dénoncer l'erreur ou annoncer la Vérité?

Je lis les différents débats FSSPX/ED et suis frappé combien il est question de dénoncer les errements actuels ou passés (proches). En revanche, on ne parle jamais (ou ai-je mal lu?) de l'annonce de la Vérité. En effet, de quoi ont besoin les catholiques? De connaitre la voie pour accéder au Salut d'abord, et ensuite de connaitre leur devoir de catholique dans la cité (famille, travail,....). Pour cela, faut-il expliquer les erreurs ou bien annoncer la Vérité (positive du Salut)? Quand je lis les vies de missionaires, je suis frappé de constater qu'ils ne dénoncent pas d'abord les superstitions et erreurs des fausses religions. Ils commencent par enseigner. Ensuite, et simplement ensuite, parce que ce qui n'est pas la Vérité est erreur, sans même avoir besoin de dénoncer ladite erreur, leurs nouveaux fidèles vont fouler au pieds les idoles. Ainsi, je crois que l'on se trompe de débat en revendiquant toujours et simplement le droit de dénoncer les erreurs. Il faut simplement avoir le droit d'annoncer la Vérité. Autrement dit, si pleinement dans l'Eglise, je peux avoir les Sacrements tradis, le catéchisme pour mes enfants et l'enseignement me permettant de discerner la voie de mon Salut.... Je serais fou de ne pas être pleinement dans cette Eglise. Je prends un exemple: Si un prêtre a le droit d'enseigner à ses fidèles que la seule voie de Salut est l'Eglise catholique, a-t'il besoin de recenser à ces mêmes fidèles toutes les paroles de prélats contredisant cette Vérité? Ses fidèles adhérant à ce qu'il enseigne sauront que si un prélat trouve que les autres religions sont vraies, il se trompe. Bref, les prêtres ED peuvent-ils célébrer les sacrements dans le rite tradi? Peuvent-ils enseigner la Vérité? Si oui à ces deux questions, quel reproche leur faire?