un petit graçon handicapé chante pour le pape
Tardivel -  2006-05-12 18:49:49

un petit graçon handicapé chante pour le pape

"Jeremy Gabriel a chanté au Vatican devant le pape Benoît XVI Le rêve du petit Québécois Jeremy Gabriel, atteint d'un syndrome rare, s'est enfin réalisé. Le jeune Québécois a chanté jeudi dans la salle Clementin, au Vatican, devant le pape Benoît XVI. Il s'est ensuite entretenu pendant quelques minutes avec lui, entouré de ses parents, de ses deux petites soeurs et du cardinal Marc Ouellet qui a beaucoup oeuvré pour que le souhait de cet enfant soit accompli. C'est au cours d'une rencontre privée des évêques et cardinaux québécois avec Benoît XVI que Jeremy a pu finalement réaliser son rêve. Le garçon de neuf ans, atteint du syndrome de Treacher-Collins qui l'a rendu sourd et qui a déformé la structure de son visage, mais aussi d'une déficience du système immunitaire, rêvait depuis la mort de Jean-Paul II, qui l'a profondément marqué, de pouvoir se rendre au Vatican, d'y renconter le nouveau pape et de chanter pour lui. Pour cette première rencontre avec Benoît XVI, Jérémy a choisi "Je louerai l'éternel". "Quand je chantais, mon coeur battait très très fort et je pensais à Jésus", a-t-il confié aux journalistes qui l'attendaient sur la place Saint-Pierre. C'est un pape très gentil, a t-il précisé, en montrant le long chapelet noir dont lui a fait don Benoît XVI. Son seul regret, c'est de ne pas avoir pu s'asseoir sur les genoux du Saint-Père "parce qu'il était debout", soulignera-t-il dans toute sa spontanéité d'enfant. Son prochain défi? "Je voudrais faire un spectacle en Europe et chanter aussi dans les pays 'non religieux' parce que je veux que leurs habitants soient chrétiens." Courageux, tenace, Jeremy émeut autant qu'il est ému. Son père tellement réservé a préféré laisser parler la maman, Sylvie, toute de noire vêtue comme les règles du Vatican l'exigent lorsqu'une femme laïque rencontre le pape. La voix étranglée, elle a raconté son orgueil et sa grande émotion. "Voir mon petit garçon aux côtés du Saint-Père, ce fut un moment divin, je suis très reconnaisante envers le cardinal Ouellet, il a tant fait pour nous!" Sylvie se dit étonnée par la simplicité de Benoît XVI. "Nous nous sommes sentis accueillis avec chaleur et j'ai pu accomplir ma propre mission, en disant au pape, j'aimerais que vous accueilliez les intentions de prières des Québécois, faites-le, s'il vous plaît, et il m'a répondu oui." Dans un sanglot libérateur, la maman de Jeremy ajoutera: "Mon fils a une telle foi que je suis convaincue qu'il peut aider les gens à voir que lorsque l'on croit en Dieu, on peut atteindre les sommets. Je ne veux pas que les gens aient de la pitié pour lui. C'est un enfant qui, avec sa force, brise toutes les barrières du corps." A l'occasion de cette visite, des évêques et cardinaux québécois ont invité officiellement Benoît XVI au congrès eucharistique de Québec en 2008." http://www.cyberpresse.ca/article/20060511/CPACTUALITES/605111880&SearchID=73244345202893