Les archives du Forum Catholique
Forum | Documents | Liens | Q.F.P. | Oremus

Les archives du Forum Catholique

JUILLET 2003 A MARS 2011

Retour à la liste des messages | Rechercher

Afficher le fil complet

Le Message Imprimer
Auteur : Audacis
Sujet : Compléments sur le Père Barbara
Date : 2004-11-07 15:37:09

Un de nos amis, N.M., m'a fait parvenir d'utiles précisions sur le Père Barbara :

Le Père est décédé le 10 octobre 2002, à l'âge de 91 ans [j'étais présent à ses obsèques, célébrées à Tours par Monsieur l'Abbé Schoonbroodt, l'Abbé Guépin (diacre) et l'Abbé Médina (sous-diacre)].

Noël Barbara était le benjamin d'une très nombreuse famille de pieds-noirs d'origine maltaise. Il était né le 25 décembre 1910, d'où son prénom de baptême. Orphelin de mère (sinon de père ?), il fut élevé par l'une de ses soeurs. Il songea à devenir professeur d'éducation physique (mais oui !), puis entra au séminaire. Il fut ordonné prêtre pour le diocèse de Constantine en 1938. Très tôt, il s'intéressa à la catéchèse des futurs époux (cf. l'interview donnée pour le Cahier de Chiré n°9) et élabora sa catéchèse du mariage petit à petit, bien avant sa publication.

Prisonnier de guerre en 1940, l'Abbé Barbara fit la rencontre décisive de l'Abbé Georges Vinson au camp de Sagan, en Basse Silésie. L'Abbé Vinson, séminariste du diocèse de Valence, avait obtenu de son évêque l'autorisation d'entrer au noviciat des Coopérateurs paroissiaux du Christ-Roi (C.P.C.R.). Le Père Vinson fut le premier prêtre français ordonné pour les Pères de Chabeuil, en 1946. Le Père Vinson entraîna l'Abbé Barbara chez les C.P.C.R. en 1955. Le Père Barbara se mit à silloner la France, la Belgique et la Suisse, pour prêcher les Exercices de saint Ignace. Tout comme ses confrères Ludovic Barielle et Georges Vinson, le Père Barbara fut confronté à l'aggiornamento des Pères de Chabeuil... qu'il finit par quitter (en 1962 ?) tout en continuant à prêcher les Exercices. Ce fut l'époque où le Père publia la Catéchèse catholique du mariage (août 1963).

Dès 1964, il commença à s'élever publiquement contre l'aggiornamento non plus tant des C.P.C.R. que de l'Eglise toute entière : il fut à l'origine d'une lettre à Paul VI signée par plus de 400 prêtres français. Il participa activement, aux côtés de l'Abbé de Nantes dont il était alors très proche, à la "croisade nationale contre le nouveau catéchisme" et pour la sauvegarde du catéchisme catholique. Dans la foulée, en 1968, le Père Barbara lança la revue (alors) bimestrielle de catéchèse catholique "Forts dans la Foi".

La visite au Padre Pio, en compagnie de Mgr Lefebvre, date de 1967. Lors de l'un des entretiens que j'eus avec le Père Barbara, je lui demandai ce qu'il fallait penser de l'histoire selon laquelle le Padre Pio aurait prophétisé la "rébellion" de Mgr Lefebvre, et admonesté ce dernier. "Un pur mensonge !" rétorqua le Père.

En 1969, le Père Barbara prit position contre le novus ordo missae, et en faveur du maintien de la Messe traditionnelle... ce qui entraîna la rupture avec l'Abbé de Nantes, et le rapprochement avec l'Abbé Coache et les R.R.P.P. Calmel et Guérard des Lauriers. Ce fut l'époque des Fête-Dieu à Montjavoult, des pèlerinages romains organisés par l'Abbé Coache (1970, 1971 et 1973)... et de combien d'autres coups d'éclats ! Le Père Barbara soutint l'oeuvre de Mgr Lefebvre, et fut même l'un des principaux artisans de la fameuse Messe de Lille (29 août 1976)...

Ce fut aussi en 1976 que le Père Barbara prit publiquement position pour la thèse "sedes vacans" du Père Saenz y Arriaga (s.j.) (numeros 45, 46, 47 et 48 de "Forts dans la Foi"). Suivit la conférence de presse donnée à Rome le 19 novembre 1976, et répercutée par 19 quotidiens italiens. Contrairement à ce que d'aucuns voudraient nous faire croire, le sédévacantisme affiché n'entraînait pas, alors, la mise en quarantaine automatique. Le Père Barbara fut ultérieurement reçu à la table de Mgr Lefebvre à Ecône, participa activement à la prise de Saint-Nicolas du Chardonnet en 1977, ainsi qu'aux pèlerinages de Lourdes de 1978 et 1979.

La rupture intervint suite à la déclaration de Mgr Lefebvre de novembre 1979 : "La FSSPX des pères, des frères, des soeurs, des oblates, ne peut pas tolérer dans son sein des membres qui refusent de prier pour le pape et qui affirment que toutes les messes du nouvel ordo missae sont invalides." Le Père Barbara répliqua dans le n°1 de la nouvelle série de Forts dans la Foi (1er trimestre 1980) : "Le Concile, la Messe, le Pape", pour préciser sa position, puis dans le n°2 : "Reconnaître Jean-Paul II ? Non possumus". Le 28 février 1980, l'Abbé Claude Barthe, proche du Père, fut chassé de Saint-Nicolas du Chardonnet ; le même jour, les Pères Barbara et de Blignières furent interdits de Saint-Nicolas. Le Père Barbara continua son apostolat à Tours, en compagnie de l'Abbé Barthe, et en lien avec d'autres prêtres amis.

Concernant le Père Vinson, il n'y eut pas vraiment rupture avec la FSSPX, mais il n'en demeure pas moins vrai qu'il fut sédévacantiste. Décédé le 8 juillet 1999, ses obsèques furent célébrées à Serre-Nerpol (38) par l'Abbé Ricossa, assisté des Abbés Guépin (diacre) et Murro (sous-diacre) (l'Abbé Heuzé, de la FSSPX, était dans le choeur), et en présence de prêtres de la FSSPX et des CPCR.



La discussion

 Connaissiez-vous, de Miguel F-A [2004-11-06 20:40:21]
      Quand ?, de Jonas [2004-11-06 20:44:44]
          Je les ai, de Miguel F-A [2004-11-06 20:49:36]
      Oui, de Jean-Eudes de GRECE [2004-11-06 20:46:29]
      ... sur la photo..., de Franck [2004-11-06 21:29:51]
          Voudriez-vous, de Miguel F-A [2004-11-06 22:36:50]
              Réponse rapide, de blancdumidi [2004-11-07 11:32:07]
                  Un grand merci, de Miguel F-A [2004-11-07 12:20:30]
                  Compléments sur le Père Barbara, de Audacis [2004-11-07 15:37:09]
      merci beaucoup.., de Benedictus! [2004-11-07 12:22:27]