Les archives du Forum Catholique
Forum | Documents | Liens | Q.F.P. | Oremus

Les archives du Forum Catholique

JUILLET 2003 A MARS 2011

Retour à la liste des messages | Rechercher

Afficher le fil complet

Le Message Imprimer
Auteur : Lux
Sujet : Pertinent et intéressant
Date : 2011-03-10 21:56:08

Votre question est légitime, et je vais essayer d'y répondre avec mes faibles moyens.

Tout d'abord, la laïcité n'est pas une "sainte acquisition des lumières", puisque quelque chose qui a été formulé pour combattre le catholicisme ne peut pas être saint. Je vous signale que les catholiques étaient mieux considérés avant la laïcité qu'après : en témoignent les persécutions sous la Révolution puis dans les années 1900, avec le petit Père Combes. De ce point de vue, votre raisonnement ne tient pas, mais ce n'était pas du tout l'essentiel de votre propos.

Tout d'abord, je tiens à préciser qu'aujourd'hui, les chrétiens orientaux vivent certes dans une souffrance inimaginable, mais ce n'est pas pour autant que notre propre situation est à envier. Les Musulmans leur imposent une souffrance directe et immédiate. Pour nous, la souffrance est certes indirecte, mais elle demeure bien réelle. La société laïque a produit un éloignement total de Dieu de l'ensemble de nos concitoyens. Pensez aux femmes qui avortent parce qu'on ne leur a jamais appris ce qu'était la vie, à ces couples qui divorcent parce qu'on ne leur a jamais appris ce qu'était l'amour, à ces personnes qui travaillent jour et nuit parce qu'on leur a dit que tout ce qui comptait était l'argent. La souffrance est très présente en Occident : vous n'avez qu'à allumer votre télévision. Le ministre assassiné au Pakistan était, lui, heureux de vivre pour le Christ, malgré la souffrance. En un sens, la souffrance de l'Occident est encore plus pernicieuse que celle de l'Orient : le sens de Dieu, de l'amour le plus vrai qui soit, est en effet totalement perdu - et c'est à cause de a laïcité républicaine qui promeut en réalité l'athéisme. En effet, ne promouvoir aucune religion, c'est promouvoir l'athéisme, car ceux qui n'ont "aucune religion" s'appellent les athées.

Il faut bien comprendre pourquoi la laïcité républicaine est un mal. Elle sépare l'Etat de l'Eglise catholique, alors que l'Eglise a un rôle a jouer, un place à tenir dans la société. La loi civile doit être soumise à la loi morale et naturelle, que l'Eglise a pour charge de promouvoir, la Christ étant ma nature poussée à sa perfection. L'Etat qui ne reconnaît pas l'Eglise devient orgueilleux, fait sa propre loi morale, et ne protège plus les faibles : regardez l'état des pauvres, des vieux, des enfants dans le ventre de leur mère, de Jésus-Christ même, qui est sans cesse calomnié par un Etat devenu fou et imbu de lui-même.

Cette laïcité est-elle pour autant un moindre mal ? Ce peut être le cas, mais il faut alors se souvenir qu'elle est un mal, ne jamais défendre cette laïcité comme un but à atteindre, mais vouloir son maintien pour ne pas qu'une situation qui soit pire advienne. L'exemple des Chrétiens orientaux, que vous prenez, est très bon. Il vaut mieux une laïcité de séparation des religions et de l'Etat qu'un islam qui tuerait tous les Chrétiens. Benoît XVI fait bien combattre la confusion de l'Etat et de la religion dans ces pays. D'ailleurs, la doctrine catholique n'est pas interchangeable : c'est l'Eglise qui doit être reconnue par l'Etat pour son action dans la société, par les musulmans. Sinon, advient une République islamique qui persécute les Chrétiens, ce qui n'est pas vraiment souhaitable... Toujours est-il qu'il faut se souvenir que c'est le bien que nous visons : la saine laïcité catholique. Il faut toujours l'avoir en tête et ne jamais se laisser par la défense parfois nécessaire du moindre mal. Cette dernière est dictée par une situation concrète - celle de la France aujourd'hui, par exemple - à distinguer des objectifs à atteindre sur le long terme (et peut-être uniquement à la fin des temps).

On n'offense pas là les Chrétiens orientaux, qui vivent pour le Christ et pour son règne, pas, que je sache, pour la laïcité républicaine, bien que cette laïcité puisse constituer temporairement pour eux un moindre mal.

Alors, existe-t-il une autre voie que 1905 ? Certainement ! 1905 n'a d'ailleurs rien donné, si ce n'est la destruction du catholicisme français à laquelle cette loi était ordonnée : vous voyez le chaos contemporain. La croisade n'a rien d'hérétique : à notre Confirmation, nous avons reçu un esprit de croisade, qui consiste à lutter pour le Christ avec pour arme la charité. La voici, la voie : en faisant le bien, proclamer la résurrection du Christ et la nécessité qu'il règne effectivement sur la société. Plus concrètement, il s'agit de nous battre pour que revienne une culture catholique, en sachant bien quels sont les buts à atteindre, mais aussi les éléments s'opposent à eux, comme le laïcisme.

Tous ces sujets sont passionnants, et ma réponse est bien incomplète. Je vous invite à lire le très bon livre de Rémi Fontaine Ni laïques ni musulmans. L'auteur est un très bon connaisseur de la doctrine sociale de l'Eglise, et répond exactement, d'une façon qui me convainc, à la très pertinente question que vous vous posez. Vous me direz ce que vous en pensez.

In Christo rege,

Lux


La discussion

 Question à Lux sur la laïcité, de Paul R. [2011-03-10 18:19:31]
      Pertinent et intéressant, de Lux [2011-03-10 21:56:08]
          Merci, de Paul R. [2011-03-13 17:34:55]
      Quelques éléments de réponse, de Alypius [2011-03-10 23:33:29]
          pourriez-vous justement présenter ce point, de Luc Perrin [2011-03-11 00:05:15]
              Réalisme, de Lux [2011-03-11 00:21:24]