Les archives du Forum Catholique
Forum | Documents | Liens | Q.F.P. | Oremus

Les archives du Forum Catholique

JUILLET 2003 A MARS 2011

Retour à la liste des messages | Rechercher

Afficher le fil complet

Le Message Imprimer
Auteur : XA
Sujet : Quand Info Catho s'en prend à Mgr Aillet
Date : 2010-03-20 07:38:08

Cela commence par un premier billet :


LE CONCILE VATICAN II ET L'IDENTITÉ DU PRÊTRE

Mgr Willem Eijk, évêque d'Utrecht, met en doute la théorie souvent avancée selon laquelle la "confusion" concernant "l´identité du prêtre" serait "le résultat du Concile". "Il existe de nombreux signes que cette crise a commencé avant".

Ce qu'il déclarait le 11 mars, lors d´un congrès sur le sacerdoce, a été contredit, le 12 mars par Mgr Marc Aillet, évêque de Bayonne, qui juge que "l´identité du prêtre et de l´Eglise" avait été "blessée" par la réforme liturgique issue du Concile Vatican II.

La liturgie est "blessée" encore aujourd´hui lorsque les fidèles sont "livrés à l´arbitraire du célébrant, à ses manies, ses idées ou opinions personnelles, voire ses propres blessures", affirme-t-il en généralisant son jugement sur tant de prêtres depuis tant d'années.

Mgr Marc Aillet a ainsi affirmé que, "contre toute attente, comme les papes Jean Paul II et Benoît XVI l´ont souvent relevé, la mise en oeuvre de la réforme liturgique" avait "parfois" conduit "à une sorte de désacralisation systématique, la liturgie se laissant progressivement envahir par la culture sécularisée du monde ambiant et perdant ainsi sa nature et son identité propre".

"Sans nier les fruits authentiques de la réforme liturgique, a poursuivi le prélat, on peut dire cependant que la liturgie a été blessée par ce que Jean-Paul II a appelé des ‘manières de faire inacceptables´ et que Benoît XVI a dénoncé comme des ‘déformations à la limite du supportable". Et de conclure que "c´est aussi l´identité de l´Eglise et du prêtre qui a été ainsi blessée".

"L´ouverture au monde souhaitée par le Concile Vatican II, a encore affirmé Mgr Aillet, a souvent été interprétée dans les années postconciliaires comme une sorte de ‘conversion à la sécularisation´". Si "cette attitude ne manquait certes pas de générosité", a-t-il estimé, elle conduisait pourtant "à négliger l´importance de la liturgie et à minimiser la nécessité d´observer les rites, réputés trop éloignés de la vie du monde qu´il fallait aimer et dont il fallait être pleinement solidaire, jusqu´à se laisser fasciner par lui".

Aux yeux de Mgr Aillet, "il en est résulté une grave crise d´identité du prêtre qui ne percevait plus toujours l´importance du salut des âmes et la nécessité d´annoncer au monde la nouveauté de l´Evangile du Salut". (source : Service de presse du Vatican et cathobjectif)


Et voici ce que l'on peut lire lorsque l'on clique sur le lien du site "cathobjectif" (si t'es un catho qui critique, t'es objectif !) :


Le Concile a mis à mal l´identité du prêtre
Les fidèles sont "livrés à l´arbitraire du célébrant"


Ces déclarations incisives et sans nuance de Mgr Aillet, évêque de Bayonne, ont été prononcées à Rome, lors d’un congrès organisé à Rome.
« L´identité du prêtre et de l´Eglise a été blessée » par la réforme liturgique issue du Concile Vatican II. La liturgie est "blessée" encore aujourd´hui lorsque les fidèles sont "livrés à l´arbitraire du célébrant, à ses manies, ses idées ou opinions personnelles, voire ses propres blessures", affirme-t-il en généralisant son jugement sur tant de prêtres depuis tant d'années.

Jugement fort téméraire sur le ministère de tant de prêtres qui ont répondu aux orientations du Pape et du Concile.
Déclarations blessantes, voire injurieuses.
Ignorance de l’ensemble de ces milliers de liturgies vécues dans un profond respect de la Présence réelle, au cœur des communautés chrétiennes.

Mgr Marc Aillet est bien sûr de lui et bien prétentieux .

Heureusement lors du même Congrès, Mgr Willem Eijk, l’évêque d’Utrecht et pasteur tout autant que Mgr Aillet, contredit ce dernier : il doute que ce soit le concile Vatican II qui ait détruit l’identité du prêtre : « Cette crise a commencé avant ». Jugement autrement respectueux des prêtres et de leur ministère



Il est pour le moins étonnant qu'InfoCatho propose ce site cathobjectif comme une source d'information. En se promenant sur le site, on appréciera le côté fort détestable de sa prose entièrement anonyme.

Mais qu'est-ce qu'InfoCatho, me direz-vous ? Tout simplement un site hébergé par cef.fr.
Je cite :

Nous sommes hébergés par les services informatiques de la Conférence des évêques de France auxquels nous apportons notre contribution éditoriale par les homélies dominicales, la biographie quotidienne des saints, la recension de "nominis", la documentation liturgique, etc ...
Le noyau de l'équipe est composé d'un laïc attaché au Centre catholique international auprès de l'Unesco, d'un laïc originaire d'Amérique Latine, d'un prêtre diocésain en ministère pastoral à Paris et d'un prêtre spécialiste des USA. Nous faisons appel à d'autres collaborations afin d'être mieux à même de témoigner de la vie de l'Eglise sur les cinq continents.
Nous sommes à votre disposition et nous vous assurons de notre amicale union en Christ.
André, Jacques, Jaïro, Pierre.



La discussion

 Quand Info Catho s'en prend à Mgr Aillet, de XA [2010-03-20 07:38:08]
      André, Jacques, Jaïro, Pierre, de blamont [2010-03-20 09:55:03]
          au risque de vous surprendre...., de christian chauvière [2010-03-20 13:31:35]
              ces personnes: la bande du petit Nicolas?, de blamont [2010-03-20 14:05:38]
      C'est bien, mais c'est encore "la faute aux a [...], de Dominique Bro [2010-03-21 09:11:43]