Les archives du Forum Catholique
Forum | Documents | Liens | Q.F.P. | Oremus

Les archives du Forum Catholique

JUILLET 2003 A MARS 2011

Retour à la liste des messages | Rechercher

Afficher le fil complet

Le Message Imprimer
Auteur : Alexandre
Sujet : Eléments de réponse
Date : 2009-07-20 14:56:51

Statut juridique des prêtres "défroqués"

«Défroqué» est un terme courant, non canonique...

L'Ordre est un sacrement, et en tant que tel on ne peut pas y renoncer. L’Ordre imprime dans l’âme de celui qui le reçoit un caractère indélébile (CEC 1581-1584). En ce sens, on ne peut pas «déprêtriser», comme l’aurait voulu la Révolution.

Les prêtres qui quittent leur sacerdoce et qui ont obtenu du S.-Siège la réduction à l’état laïque (= retour au statut de laïc) retrouvent les même statut et obligations que les laïques et n'ont plus le droit d'exercer les actes du ministère (messe, etc). Ils peuvent donc se marier. Cette mesure n’est pas une innovation de Vatican II, et a été mise en œuvre à une grande échelle notamment en France à l’occasion du Concordat de 1801 pour les prêtres qui avaient quitté leur sacerdoce pendant la Révolution. Elle est actuellement réglementée par les canons 290 à 293 (Code de 1983) qui reprennent les canons 211 à 214 du code pio-bénédictin (1917).

Cela étant, les prêtres qui ont quitté leur sacerdoce sans aucune dispense canonique sont objectivement en état de péché mortel et ne peuvent contracter mariage.

Il faut savoir que tout prêtre, «défroqué» ou sous le coup d’une censurecanonique, peut donner validement l’absolution à quelqu’un en danger de mort.

Dans l’Église catholique, aucun prêtre (non réduit à l’état laïque) ne peut se marier après l’Ordination, même les Orientaux (Maronites, par exemple). Il y a des prêtres mariés chez ces derniers, mais ils ont pris femme avant l’ordination sacrée.


La discussion

 La Prêtrise: question aux canonistes...., de Don Pelayo [2009-07-20 11:29:23]
      Eléments de réponse, de Alexandre [2009-07-20 14:56:51]