Les archives du Forum Catholique
Forum | Documents | Liens | Q.F.P. | Oremus

Les archives du Forum Catholique

JUILLET 2003 A MARS 2011

Retour à la liste des messages | Rechercher

Afficher le fil complet

Le Message Imprimer
Auteur : Luc Perrin
Sujet : un dialogue au niveau doctrinal : est-ce possible ?
Date : 2008-07-02 12:28:55

JacqHou avec le caporalisme dont il ne se départ jamais rejette comme "hérétique et schismatique", sans doute, l'idée même.
Paterculus, plus subtilement, qualifie de "dialogue avec des frères séparés" la demande de la FSSPX.
Je crois que les 2 vont trop vite en besogne et n'ont pas lu le paragraphe soigneusement rédigé par l'abbé Lorans, paragraphe que j'ai analysé ci-dessus (je renvoie à mon post dans ce fil).
Il me semble que la FSSPX, à partir de l'éditorial commentaire autorisé de l'abbé Lorans, entend mener un "dialogue au niveau doctrinal" au sein de l'Eglise. Est-ce, par essence, impossible comme le disent JacqHou et Paterculus ? La question est presqu'un argumentaire pour une thèse, tellement le sujet est vaste ! Je demande l'indulgence des liseurs pour ce qui n'est qu'une modeste ébauche.

Notons que de tels dialogues, au niveau doctrinal, ont existé et existent dans un cadre oecuménique : à l'époque contemporaine, à la suite de Vatican II, des commissions permanentes de dialogue "au niveau doctrinal" ont été créées ex. l'ARCIC avec la Communion anglicane. Ce type de groupes de travail a produit diverses déclarations dont celle fameuse de 1999, avec les Luthériens, sur la justification. Dans le passé, le concile de Florence au XVe avait été le cadre d'un dialogue "au niveau doctrinal" avec les Orthodoxes de l'empire byzantin en voie de disparition : dialogue qui avait réussi mais que le triomphe des Ottomans a remis en cause. Au XVIe, alors que les frontières confessionnelles n'étaient pas établies, des dialogues "au niveau doctrinal" ont eu lieu : les "colloques" promus par Charles Quint en 1540-1542, soit quelques années avant la réunion initiale du concile de Trente.
L'Eglise a donc une pratique ancienne, bien avant Vatican II, du "dialogue au niveau doctrinal". Mais en interne ?

Il conviendrait d'être, je pense, plus bienveillant dans l'approche de la question que ne le sont JacqHou et Paterculus. Si tout était aussi simple que l'écrivent nos 2 amis - ils ne le pensent bien sûr pas après une minute de réflexion -, l'ecclésiologie de la "pyramide renversée sur sa pointe", du pape procède tout, aurait été ratifiée à Vatican I en 1870. Ce n'est pas ce que les Pères ont voté et ce que le Bienheureux Pie IX a sanctionné. Le pape régnant a explicitement et solennellement à nouveau repoussé cette caricature du ministère pontifical lors de son allocution de prise de possession de sa cathédrale du Latran en mai 2005 : le pape n'est pas un monarque absolu, a souligné Benoît XVI. L'Eglise catholique n'est pas la Papimanie : ce rappel est toujours utile sur le FC et au-delà.

Il serait facile d'établir la liste, au sein de l'Église, des dissidences doctrinales graves qui, à ce jour, demeurent sans intervention ni réponse canonique : le scandale public du P. Delorme tout récemment, les ouvrages de nombreux théologiens des religions, les déclarations récentes du cardinal Martini appelant à réécrire la doctrine catholique sur plusieurs points importants, les Dominicains de Hollande qui propagent des erreurs déjà placées dans le Denzinger, l'opposition ouverte au pape et à la Curie de l'Église de France - du moins de larges secteurs de cette Eglise - en 2006 etc. Ceci est le tableau d'une dissidence répandue dans toute l'Église, d'enseignements parfois carrément hérétiques, au minimum tolérés, par les hiérarchies dans les diocèses et les congrégations religieuses. Le "dialogue au niveau doctrinal" demandé par Mgr Fellay est à replacer dans ce contexte. C'est de l'Église réelle, telle qu'Elle est en 2008, dont nous parlons. Les Dominicains de Hollande ont été remerciés par leur Ministre général pour contribuer au "débat" dans l'Eglise : pourquoi la FSSPX serait-elle la seule dans tout l'univers à être interdite de "contribution" ? Le C.E.L.A.M. de 2007 a pris le contrepied en matière de théologie de la Libération des enseignements de Jean-Paul II et Benoît XVI, cette énorme discordance a certes été "rabotée" par Rome lors de la rédaction du Document final soumis à la signature du pape, mais quand même ... La "contribution" de la FSSPX est certainement aussi intéressante que celle de l'épiscopat latino-américain en cette matière hautement controversée.

Le "dialogue au niveau doctrinal" existe donc, parfois de manière chaotique, parfois par démission des autorités hiérarchiques, dans l'Église. C'est un fait historique et sociologique. J'ajoute que le débat théologique et pastoral procède d'une libre confrontation, dans de justes limites et en théorie avec la "Révélation" comme référent obligé, au sein de l'Eglise. Le Magistère décide, ou non, d'arbitrer, au niveau épiscopal ou au niveau de Rome. Tous les théologiens de métier disent et redisent que la théologie est dans l'Église, à la fois confessante et critique. En revendiquant, un peu pompeusement et trop exclusivement, un "ministère critique", la FSSPX, ou certains parmi elle, n'est pas si éloignée de la pratique ordinaire de la théologie dans l'Église...

Plus techniquement, dans les justes limites toujours qui respectent l'arbitrage suprême du pape quand celui-ci tient à l'exercer - où l'on retrouve les 5 points de la PCED -, n'a-t-on pas eu un "dialogue au niveau doctrinal" sur la question (à la fois pastorale et doctrinale) des prêtres-ouvriers en 1953 quand une délégation de cardinaux français a demandé à Pie XII de revoir sa position quant au retrait total des P.O. ? Et que celui-ci a consenti à réviser sa décision antérieure ? Que ce dialogue a été relancé en 1959 par les cardinaux Feltin et Liénart, sans succès ; qu'il a repris de 1963 à 1965 pour finalement aboutir dans le décret conciliaire Presbyterorum ordinis et une sorte de charte âprement négociée avec le cardinal Ottaviani en 1965-1966. En d'autres termes, des instances d'Église ont dialogué sur un temps assez long avec Rome et obtenu des clarifications et aménagements, parfois radicaux, de la position romaine.
Jean-Paul II, dans le motu proprio de 1988, appelle en son n°5b à un approfondissement de la réflexion théologique sur les éléments de Vatican II qui ont pu paraître trancher avec la Tradition. C'est un écho à la critique respectueuse qui était envisagée dans le Protocole du 5 mai 1988. Nous sommes bien là autour du "dialogue au niveau doctrinal" à élaborer.
Enfin en 2002, le cardinal-préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, J. Ratzinger, a proposé à Mgr Fellay un dialogue "au niveau doctrinal" sur la question de la théologie de la Messe, dans le cadre d'une instance mixte à constituer.
Les 5 points sont donc aussi, en dehors du cas probablement central des excommunications, à reprendre dans cet ensemble plus vaste du "dialogue au niveau doctrinal" dans l'Église, de ses conditions et des "justes limites" dans lequel il peut être fructueusement, authentiquement catholique. Ce ne sont pas les effets de manche et les coups de menton mussoliniens qui sont utiles en la matière mais plutôt un réglage de précision. En restant optimiste, disons que la PCED et Menzingen tâtonnent pour trouver les bons règlages qui rendront possible ce "dialogue au niveau doctrinal", dans les "justes limites" auxquelles le Cardinal est très logiquement sensible.



La discussion

 communiqué de l'abbé Lorans, rédacteur en chef  [...], de Chouette [2008-07-01 17:01:27]
      Voilà ...., de Antoine [2008-07-01 17:21:36]
          Quelqu'un aurait il la gentillesse, de Mortimer [2008-07-01 17:26:23]
              Il a dit :, de Justin Petipeu [2008-07-01 17:33:47]
                  Merci cher Justin, de Mortimer [2008-07-01 17:48:15]
                      Ce n'est pas compliqué..., de Justin Petipeu [2008-07-01 17:50:45]
                          Dans le fond,, de Scribe [2008-07-01 18:09:23]
                              m'est avis,cher Scribe, de pyo [2008-07-01 18:13:04]
                              que voulez-vous qu'un modérateur, de l'Hermitte [2008-07-01 18:43:32]
                                  Possibilité, de Thomas [2008-07-02 13:04:00]
                          Pourquoi faire compliqué?, de Eti Lène [2008-07-01 23:42:01]
                      ????, de Petite fille [2008-07-01 18:06:14]
                          Parce que, de Rantanplan [2008-07-01 18:44:26]
              Rien .... tout est dit par l'abbé Lorans., de Antoine [2008-07-01 17:35:28]
              A vot'service, de Rantanplan [2008-07-01 17:35:28]
                  C'est malin!, de Mortimer [2008-07-01 17:40:31]
                      Vous m'en voulez ?, de Rantanplan [2008-07-01 17:50:42]
                          Non!, de Mortimer [2008-07-01 18:13:00]
          Hé là!, de Rémi [2008-07-01 17:42:33]
          Humble demande de pardon, de Etienne [2008-07-01 17:55:43]
              Celle là, j'encadre !, de Glycera [2008-07-01 18:40:14]
                  Moi aussi..., de Antoine [2008-07-01 18:45:58]
          Sauf erreur..., de Olivier Figueras [2008-07-01 18:00:50]
              M'enfin, de Scribe [2008-07-01 18:07:18]
                  Savoir plus ?, de Olivier Figueras [2008-07-01 18:11:37]
                      Je n'ai pas dit, de Scribe [2008-07-01 18:22:04]
          En fait, non, de Thomas [2008-07-01 19:53:29]
      Bonne nouvelle semble t-il, de Raoul [2008-07-01 18:11:49]
          Toujours pas compris, de Scribe [2008-07-01 18:17:08]
          Exemple, de Raoul [2008-07-01 18:18:25]
              Mal souligné ...., de Antoine [2008-07-01 18:38:34]
                  Euh..., de Raoul [2008-07-01 18:49:53]
                      L'un de nous ne doit pas savoir lire...., de Antoine [2008-07-01 19:47:48]
                          Vous avez de jolies ciseaux, de Raoul [2008-07-01 19:52:00]
                              réponse, de Scribe [2008-07-01 22:19:00]
                      La réponse est pourtant claire, de Ennemond [2008-07-02 00:04:19]
      Je ne puis me taire., de Paterculus [2008-07-01 18:41:29]
          Faux.... Complètement faux...., de Antoine [2008-07-01 18:53:02]
              Merci, cher Antoine, de m'avoir confirmé..., de Paterculus [2008-07-01 22:23:20]
                  En fait,, de Scribe [2008-07-01 22:40:05]
                      Marre d'être conviée à jouer les marionettes!, de Gentiloup [2008-07-01 22:59:01]
                          Ne vous vexez pas, de Scribe [2008-07-01 23:04:01]
                              Pas vêxée..., de Gentiloup [2008-07-02 01:24:28]
                          Ultimatum, de Rémi [2008-07-01 23:04:57]
                          gentiloup,encore une fois,, de pyo [2008-07-02 07:45:27]
          Une source généralement bien informée, de XA [2008-07-02 00:05:37]
              Merci, cher XA !, de Paterculus [2008-07-02 00:21:41]
          Je ne puis vous laisser parler, de Pellicanus [2008-07-02 00:23:00]
              Je n'ai excommunié personne..., de Paterculus [2008-07-02 00:29:40]
      Comment comprendre, de JacqHou [2008-07-01 18:47:50]
      un texte pesé sur un trébuchet de diamantaire, de Luc Perrin [2008-07-01 19:55:08]
          Magistère pas supérieur mais égal, de JacqHou [2008-07-02 10:07:09]
              un dialogue au niveau doctrinal : est-ce possible  [...], de Luc Perrin [2008-07-02 12:28:55]
                  N'omettriez vous pas?, de JacqHou [2008-07-02 13:01:39]