Les archives du Forum Catholique
Forum | Documents | Liens | Q.F.P. | Oremus

Les archives du Forum Catholique

JUILLET 2003 A MARS 2011

Retour à la liste des messages | Rechercher

Afficher le fil complet

Le Message Imprimer
Auteur : Bernard Joustrate
Sujet : Italie: les évêques déterminés à "parler haut et clair" malgré les critiques
Date : 2005-09-28 23:12:36

Italie: les évêques déterminés à "parler haut et clair" malgré les critiques

AFP - Les évêques italiens ont souligné mercredi leur détermination à parler "haut et clair" sur les questions de société en dépit des critiques que leur ont valu de la part la gauche radicale leur opposition à tout projet de légalisation des unions homosexuelles.

Les évêques ont exprimé leur solidarité envers leur président, le cardinal Camillo Ruini, chahuté par une cinquantaine d'étudiants pro-PACS au cours d'un colloque à Sienne (centre) vendredi dernier.

Le cardinal Ruini avait manifesté le 19 septembre son opposition à tout projet de "PACS à la française" qualifié par lui de "mariage au rabais", en estimant en outre qu'une telle réforme du code civil serait anticonstitutionnelle.

Accusé d'"ingérence" dans la vie politique italienne par les courants laïques de la société en raison de ses multiples interventions, largement relayées par les médias, le prélat est devenu la tête de turc des mouvements les plus radicaux et des associations homosexuelles.

Dans son bulletin publié mercredi, la conférence épiscopale italienne souligne qu'elle n'a "pas peur de s'exposer en politique si le problème regarde la dimension anthropologique de la personne et de la vie sociale", allusion à l'avortement, la procréation médicalement assistée, l'euthanasie, le mariage ou l'homosexualité.

L'incident de Sienne, le premier du genre de mémoire de prélat italien, avait été qualifié à chaud par le principal intéressé d'"agréable intermède", mais a provoqué une levée de boucliers dans la classe politique, à quelques mois d'élections générales cruciales pour l'avenir de l'Italie.

Le président du Conseil Silvio Berlusconi s'est dit "affligé" et tous les ténors de sa coalition de centre-droit ont apporté leur soutien au président de la conférence épiscopale. Le chef de l'opposition de centre-gauche Romano Prodi a "blâmé" les auteurs du chahut mais a été critiqué par ses adversaires pour n'avoir réagi "que" le lendemain.

Les déclarations anti-PACS du cardinal Ruini avaient été suscitées par un projet de Romano Prodi de trouver une forme légale aux "unions de fait". Attaqué par l'Eglise, M. Prodi a précisé depuis qu'il n'envisageait pas, s'il était élu, de reconnaître les mariages homosexuels comme en Espagne.

Dans un pays dont le destin a longtemps été lié à celui de la papauté et dont la Constitution n'est devenu laïque qu'en 1947, le poids de l'Eglise ne peut être négligé par aucun parti désireux d'accéder au gouvernement.


La discussion

 Italie: les évêques déterminés à "parler [...], de Bernard Joustrate [2005-09-28 23:12:36]
      La Résurrection de l'Eglise est proche !, de Troubadour [2005-09-29 12:09:16]
          Tant mieux, de EOMER [2005-09-29 12:56:55]
              Les évêques de France suivront !, de Troubadour [2005-09-29 13:17:57]
                  Certes, de EOMER [2005-09-29 13:27:54]
                      a Troubadour, de Semper parati [2005-09-29 14:27:32]
                          Je suis intégriste, moi aussi !, de Troubadour [2005-09-29 19:12:24]
                              Euh !, de Danver [2005-09-29 19:32:15]
                                  Un conciliaire ? un adepte de la réforme, de Troubadour [2005-09-29 19:58:21]
                                      En un mot, de Danver [2005-09-29 20:20:41]
                                          Un homme de bonne volonté !, de Troubadour [2005-09-29 20:27:42]