Les archives du Forum Catholique
Forum | Documents | Liens | Q.F.P. | Oremus

Les archives du Forum Catholique

JUILLET 2003 A MARS 2011

Retour à la liste des messages | Rechercher

Afficher le fil complet

Le Message Imprimer
Auteur : Le pèlerin du Sacré-Coeur
Sujet : J'ai vénéré les reliques de Padre Pio
Date : 2005-09-24 22:11:25

au pied de l'Autel de Notre Dame des Victoires


Je ne sais pourquoi j'ai pensé à un sanctuaire catholique en Inde lorsque je suis rentré à Notre Dame des Victoires dont les grandes portes étaient ouvertes.

Je ne suis jamais allé en Inde et je connais bien Notre Dame des Victoires mais aujourd'hui le sanctuaire marial du Coeur Immaculé de Marie recevait les reliques de Saint Padre Pio et l'affluence était ininterrompue : on rentrait, on sortait, on re-rentrait, la foule des fidèles était considérable, l'église toujours pleine vibrait de sainteté aux chants et aux prières.

Je me suis approché du saint autel devant lequel les pèlerins à genoux vénéraient la relique que leur présentait deux frères capucins dans un cadre : ils l'embrassaient puis se relevaient laissant la place à d'autres, le flot de la vénération s'écoulait perpétuellement et paisiblement dans un grand recueillement.

Je me suis retrouvé à genoux devant l'autel à la place qui avait été marquée pour moi puisque personne ne la prenait et que je m'attendais à vénérer les reliques plus tard après la Messe, mais on ne choisit pas, on prie et on se met là où le Bon Dieu vous a gardé une place, loué soit le Seigneur.

J'étais surpris, souvent on vénère les reliques en attendant son tour dans la file qui avance et l'on se penche pour baiser la châsse. Là c'était très beau, tous les pélerins à genoux en arc de cercle autour de l'autel attendaient qu'on leur présente la relique, on avait le temps de prier devant le saint autel, c'était comme une station mystique, une vision du coin du ciel qui nous attend, Dieu est grand.

Les capucins semblaient sortir des Fiorettis de Saint François, je les reconnaissais sans jamais les avoir vu, j'aurais presque pu les nommer par leur nom de frère, ils brûlaient de la flamme d'amour de Dieu, enfin le cadre était devant moi, je ne voyais plus rien, Saint Padre Pio était là, je l'ai embrassé, c'était une rencontre, après cela on se relève et on se retrouve devant la Sainte Vierge, Notre Dame des Victoires, de toutes les Victoires, des Victoires de l'Amour, elle tient l'Enfant Jésus qui nous bénit, tout est dit.




La discussion

 J'ai vénéré les reliques de Padre Pio, de Le pèlerin du Sacré-Coeur [2005-09-24 22:11:25]